Crêperie Bretonne - Annaíck | Information
338
page,page-id-338,page-child,parent-pageid-445,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.5.1,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
tierradetradiciones_fr
cap1

LA BRETAGNE a connu pendant longtemps des conditions de vie très dures et des famines fréquentes. La rudesse des conditions de vie, l´éloignement et l´isolement ont façonné pendant des siècles le caractère d´un peuple qui reste aujourd´hui encore célèbre pour sa ténacité, l´ancrage profond dans ses racines, la spécificité de ses traditions à la fois culturelles, linguistiques, mais aussi culinaires. Une célébrité illustrée d´ailleurs par un petit guerrier gaulois moustachu, connu dans le monde entier pour faire face à l´envahisseur romain!

cap3

Naturellement marins, les bretons se sont toujours répandus au travers du monde entier. A la recherche d´une vie meilleure, ou tout simplement en quête d´aventure, ils emportent avec eux leurs habitudes, traditions…mais aussi leur cuisine, et c´est ainsi que commenceront à « s´exporter » les premières galettes bretonnes. Il semblait logique compte tenu de la géographie des côtes, que les bretons tôt ou tard arrivent en Espagne, et c´est entre autre en Galice que nombre d´entre eux s´installèrent au cours des siècles, contribuant ainsi à la propagation de leurs traditions celtes dans cette région.

quinquecento
cap2

Au début du XVIème siècle, La Duchesse Anne popularise la consommation d´une plante originaire du Moyen Orient et introduite en France par les Croisés : le sarrasin, également appelé blé noir. La farine obtenue à partir de cette plante servira pour l´élaboration des galettes, qui se convertiront rapidement en la base de l´alimentation populaire Bretonne.

cap4

Aujourd´hui, c´est en fidèles héritiers de cette longue tradition d´émigration que les associés d´Annaick Noblet se sont installés en Espagne, un pays proche non seulement géographiquement mais également dans la mesure où les différentes identités culturelles et linguistiques qui s´y expriment, rappellent à tout Breton le profond attachement qu´ il éprouve envers sa propre terre.